Le Bateau des Fous est un lieu de spectacles nomade et éphémère, dédié à la création marionnette, 

conçu et porté par la Compagnie StultiferaNavis. 

 

 

 

Lieu alternatif, en effervescence pendant les éditions 2013, 2015 et 2017 du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières, le Bateau des Fous s'est également égrainé ici et la, sous la forme d'une permanence marionnettique à Charleville durant toute l’année 2014, ou d'un espace dédié marionnette de rue, au Festival Châlon dans la Rue, édition 2016.

 

Avec ses scènes off de off, bricolées tantôt dans une péniche, un parc ou un lieu en friche, le Bateau des Fous s'organise grâce à un collectif fluctuant d'artistes et de passionnés débrouillards, qui oeuvrent bénévolement pour le faire renaître sous une forme ou une autre. Monté sans subvention et en dehors des circuits officiels et institutionnels, c'est un lieu de spectacles et de fête, reposant uniquement sur l'enthousiasme général, la mobilisation spontanée et la joie d'accueillir "comme à la maison" des marionnettistes venus du monde entier. Malgré la précarité et l'incertitude totale qui plane sur chaque édition, tous ceux qui y embarquent sont nourris, logés et accueillis au mieux des possibilités techniques, dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Un petit bar, une billetterie a minima, quelques prêts de matériel, des coups de main providentiels, l'entrain collectif et une campagne de financement participatif permettent au Bateau des Fous de rester à flot, en couvrant autant que faire se peut les dépenses d'accueil, d'aménagement, d'équipement technique, de sécurité et mise aux normes, de décoration, de communication... 

 

Ce pari, économiquement périlleux pour la compagnie qui avance sans filet, libère une énergie humaine prodigieuse, au point qu'au fil des années, le Bateau des Fous s'est révélé comme un des lieux incontournables du Festival Mondial de Charleville, pour les amateurs comme pour les professionnels. Par le bouche à oreille, il est maintenant connu comme un des points de chute de la vitalité fougueuse de la marionnette, un endroit où tout est encore possible. Animé par un élan d'amitié, de solidarité et de partage (les valeurs qui ont fondé le Festival de Charleville), le lieu attire les festivaliers qui y convergent pour découvrir des propositions artistiques émergentes et émouvantes, souvent engagées, parfois détonnantes, puisant aux racines de cet art saltimbanque qu’est la marionnette.

 

Le Bateau des Fous est pensé et assumé comme un lieu artistique tout terrain, où peuvent débarquer des propositions impromptues ou inclassables, qui ne figurent pas dans les programmes du IN ou du OFF, mais aussi comme un lieu de fête, qui favorise les rencontres comme les retrouvailles... En optimisant chaque espace disponible, les artistes non repérés, les recalés, ou les outsiders en roue libre y trouvent une place de choix, car le collectif a à coeur d’offrir, au-delà d'un programme foisonnant, un lieu d'improvisation ouvert aux bonnes surprises, un espace à même d'accueillir les artistes de la rue (ou à la rue) qui se présentent spontanément. Ainsi, les spectacles s'enchaînent en journée sans interruption jusque des heures tardives en soirée, où il est possible, après les cabarets et autres scènes ouvertes, de danser sur de la bonne musique jusque tard dans la nuit. 

 

Au-delà du lieu en soi et du temps fort sur lequel il se concentre, le Bateau des Fous c'est aussi un état d'esprit de liberté, qui défend une vision populaire et conviviale du spectacle vivant, au sein d'un événement de plus en plus élitiste, et cloisonné. Sans mettre en doute l'exigence artistique et la recherche de prestige nécessaire à cette grande manifestation, le projet porté à bout de bras par le Bateau des Fous célèbre le plaisir, la légèreté et l'impertinence qui caractérisent aussi la marionnette. 

 

 

Nomade et mobile, sans port d'attache, le Bateau des Fous fonctionne par escales. Il accoste temporairement sur des îles heureuses, et vogue dans un archipel de jeunes compagnies, d'artistes passionnés, de gens formidables, créant des croisements, des rencontres qui ricochent ensuite ici et là sur les routes des festivals. Pour exister, il concentre de l'engagement bénévole, de la générosité créative, de l'intelligence collective, de la débrouille à toute épreuve, de la mutualisation des ressources, de l'entraide vitale.

 

Porté par des habitants de Charleville qui dénichent les lieux et les bons plans, il est aussi soutenu dans son organisation par un collectif d'artistes strasbourgeois, le Collectif Off, et rendu possible par l'investissement des compagnies accueillies, qui ne font pas que jouer leurs spectacles, mais mettent aussi la main à pâte et participent à son succès. 

 

Cette énergie collective, résumée dans un texte fondateur, a créé des moments inoubliables, dont voici ici quelques souvenirs:

 

 

Le méga Bateau des Fous au

Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes - Charleville 2017 

Spectacle toutes les demi-heure : tout le programme ici

 

 

500 mètres carrés dédiés à la marionnette libre

3 scènes équipées

une cour intérieure

une caravane scène dans la rue

et du off de chez off qu'on n'avait pas du tout prévu... 

 

Le voyage du Bateau des Fous

au Festival Chalon dans la Rue 2016 

 

30 compagnies

80 représentations en rue, sous tente, ou en caravane

Spectacles à toute heure : tout le programme ici

Le mini Bateau des Fous 

au Festival Mondial des Théâtres de Marionnette - Charleville 2015 

Spectacles à toute heure : tout le programme ici

 

30 compagnies

57 spectacles en salle

34 spectacles dans la cour

5 concerts... 

et encore du off du off du off...

  


 

La permanence Bateau des Fous à Charleville en 2014

10 jours d'ouverture chaque mois pendant un an : tout le programme ici

 

Une quinzaine de compagnies accueillies

des spectacles, des ateliers, des expos, des vitrines vivantes, des chantiers créatifs... 

tout au long de la saison 2014-2015

 


Un projet porté par la

 

 

 

 

 

 

 

lebateaudesfous@gmail.com  

 

La Compagnie est ponctuellement soutenue par: